Badaboum : Cocktails, street food et bonne humeur

DSC_2154

Si je vous dis Badaboum vous me répondez ? Explosion ? Vous y êtes presque. Le badaboum c’est une explosion de saveurs en bouche grâce à ses cocktails issus de l’art clairement maitrisé de la mixologie mais aussi par ses mets revisités de la street food. Plus que ça, le Badaboum c’est aussi un lieu atypique du 11e où l’on aime se réunir entre amis, en couple ou seul après le boulot ou le weekend. J’ai testé pour vous.

DSC_2175

Vous aimez les cocktails et les cadres un peu atypiques qui vous plongent dans une ambiance chaleureuse et conviviale vous faisant oublier vos longues heures de boulot de la semaine ? Alors vous allez aimer le Badaboum. Situé au 2 rue des Taillandiers dans le 11e arrondissement de la Capitale, cet établissement à la fois club et bar à cocktail vous fait découvrir une carte originale et exotique de cocktails. J’ai testé le Zombie (composé de rhum havana, Bacardi, Myers, Absinthe, Sirop de grenadine, Sirop de gingembre et jus de pamplemousse) et mon ami le Rosemary power (Vodka infusée au romarin, basilic, jus d’ananas, feuille de basilic, sel et poivre, sirop de vanille). Des mélanges improbables dont les saveurs s’accordent pourtant à merveille. La présentation est soignée, tout comme le service. Une fois installés à l’une des tables « cosy » du Badaboum, il ne vous reste plus qu’à savourer votre boisson dans une impression étrange de ne plus être à Paris mais dans un autre lieu intemporel. Les lumières tamisées, la tête de cerf,  le mobilier design et la décoration n’y sont pas pour rien et participent tant au dépaysement qu’à ce sentiment d’être comme à la maison.

DSC_2161

Pour accompagner votre cocktail vous pouvez jusqu’à 23h, déguster quelques finger food reprenant les grands classiques de la street food tels que le hot dog, le fish and chips, le wrap… Parfait pour une petite faim ou grignoter, ces mets cuisinés par le chef Walid S vous plongeront dans une cuisine rapide et pourtant raffinée.J’ai pu tester le fish and chips et le hot dog, et même si j’ai regretté de ne pas avoir pu goûter au wrap, mes papilles quant à elles en redemandaient.  Le Badaboum fait aussi cantine le midi. Le concept ? Vous prenez votre plateau, vous commandez et vous déjeunez. Bilan ? Dans un Paris qui multiplie sans cesse les nouveaux lieux branchés et onéreux où l’on peut manger et boire, le Badaboum se démarque par sa carte de cocktails inédits, son cadre simple et pourtant tendance et la gentillesse du personnel. Je valide et je recommande. N’hésitez pas à vous y rendre.

DSC_2156DSC_2138DSC_2144DSC_2141DSC_2176DSC_2180

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s