Mise en bouche gastronomique de l’Andalousie…

Mise en bouche gastronomique de l'Andalousie...

Des paysages à vous couper le souffle entre nuances de lumières et subtilités d’une nature simple, une ambiance festive, une cuisine conviviale et savoureuse… L’Andalousie est la destination parfaite en hiver pour profiter du soleil dans un décor de tableau de peintre. L’occasion pour moi de vous faire découvrir les spécialités locales que j’ai pu tester sur place.

Pays du flamenco et haut lieu culturel d’Espagne avec l’Alahambra à Grenada, la casa de Pilatos à Séville ou même la Mozquetta de Cordoba l’Andalousie mérite d’être connue. Son soleil omniprésent ainsi que ses paysages nuancés et dignes d’une peinture de maitre en font la destination parfaite pour se réchauffer et fuir le froid hivernal de la France. La gastronomie espagnole est trop souvent réduite à quelques clichés tels que la paella, la charcuterie ou le gazpacho.(ne levez pas les yeux au ciel, c’est vrai). Or la gastronomie espagnole regorge de saveurs. Ainsi même s’il est possible de réaliser des tapas pour moins de 5€, l’Andalousie offre une grande variété de spécialités culinaires peu connues et de plats traditionnels faisant la fierté des Andalous (j’ai un peu de sang andalou..). L’occasion pour moi de balayer les idées reçues et de vous proposer un petit aperçu de la gastronomie andalouse, que j’ai pu tester sur place. Commençons par le Salmorejo, une spécialité de Cordoba. Il s’agit d’une crème à la tomate élaborée à partir de mie de pain à laquelle on ajoute de l’ail, de l’huile d’olive, du vinaigre. Il est alors servi froid accompagné de copeaux de jambon et d’œufs durs effrités. Une petite merveille d’une fraicheur parfaite pour les grandes chaleurs. J’adore ce plat.

L’huile d’olive est au cœur de toutes les recettes andalouses, tout comme la tomate ou l’ail. La célèbre tortilla, une omelette aux pommes de terre et à l’huile d’olive se mange à toute heure du jour et constitue un véritable classique de la gastronomie. Certains lieux comme Cordoba ont en même fait une spécialité. Etant une terre d’élevage, l’Andalousie comprend de nombreux plats à base de poulet (pollo), d’agneau (cordero) ou de porc (lomo) préparés en sauce ou simplement grillés. Le poisson, élément essentiel de la gastronomie andalouse, se cuisine sous toutes ses formes mais surtout frits en version tapas. Le jambon et la charcuterie ibérique, de même que le fromage de brebis sont d’incontournables classiques que l’on retrouve à toutes les menus. D’ailleurs ne soyez pas surpris, une fois sur place de voir des dizaines de jambons pendus au dessus des comptoirs dans les restaurants. Non ils ne vous tomberont pas dessus. Enfin pas au sens propre hein. Présentés en plateau à partager ils font le bonheur des papilles en fondant sous la langue et vous font véritablement redécouvrir le goût de la charcuterie.

Les tapas sont une véritable institution en Espagne et donc en Andalousie. Même s’il est dur de trouver une paella savoureuse dans cette région du pays (a moins de tomber dans les lieux attrape touriste), les tapas eux ne déçoivent pas. Bien au contraire. Ces petits amuses gueules à la mode espagnole sont intégrés à la culture et se présentent en petites rations permettant de consommer plusieurs plats en même temps. Ils sont parfaits accompagnés d’une « Clara », boisson typique de l’Espagne à base de bière et de citron. Il en existe de nombreuses variétés mais mes préférées restent les croquetas (un genre de croquettes de poisson, de légumes ou de jambon), les empanadillas (des petites portions de pâte brisée fourrées au poisson ou aux légumes) et les bernjenas con miel (des morceaux d’aubergines frites à l’huile d’olive et servies avec une sauce au miel). Côté dessert l’Andalousie n’est pas la meilleure région mais elle compte de délicieuses pâtisseries issues d’une tradition judéo-musulmane telles que le sema (un flan épais aux jaunes d’oeufs proche du turron) ou les alfarojes, des biscuits feuilletés savoureux au miel et à l’anis. Inutile de compter les calories et le graisses, ça ne fait pas maigrir. Vous n’avez plus qu’à vous rendre à Séville ou Cordoba pour déguster la gastronomie andalouse. Dépaysement des papilles et des yeux garanti. Se rendre en Andalousie c’est tomber amoureux d’une région et d’une culture…

Mes petites adresses :

– Le bar à Tapas Catalina à Séville : un cadre simple et un accueil chaleureux pour de bons tapas

– Le chien andalou à Grenade pour boire et se dépayser dans une institution du coin

– Ultramar & Nos, près de la plaza de Mina à Cadiz pour de délicieux tapas

– Le Bar Santos de Cordoba pour la traditionnelle tortilla

– Le salon de té de Cordoba (c’est son nom) pour une pause détente avec un thé à la menthe et des pâtisseries orientales divines

– El Meson de Cervantes à Malaga pour déguster des tapas délicieux

Le salmorejo

Le salmorejo

Le jamon ibérico (toujours accompagné d'un peu de vin..)

Le jamon ibérico (toujours accompagné d’un peu de vin..)

La tortilla

La tortilla

Les célèbres churros

Les célèbres churros

Publicités

Une réflexion sur “Mise en bouche gastronomique de l’Andalousie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s